La robe rouge de Nonna et Le fil de soie : mes deux albums coup de coeur !

Publié le par Meli-Anne

La robe rouge de Nonna et Le fil de soie : mes deux albums coup de coeur !

Ces deux albums, dont je vais vous parler, sont des pépites rares tant par leurs histoires que par leurs magnifiques illustrations.

Ils font tout les deux partis de la sélection du prix des Incorruptibles 2014-2015. Il s'agit d'un prix littéraire où ce sont des élèves d'école/collège/lycée qui votent pour leur livres préférés parmi une sélection et qui décernent le prix. Environ six livres sont mis en compétition selon un ou deux niveaux de classe.

Cette année les cm2-sixième pourront donc lire parmi leur sélection :

  • Le fil de soie de Cécile Roumiguière, illustré par Delphine Jacquot (édition Thierry Magnier)
  • La robe rouge de Nonna de Michel Piquemal, illustré par Justine Brax (édition Albin Michel jeunesse)

Rien qu'en observant l'illustration sur leur couverture, on peut déjà remarquer quelques similitudes.
Les couleurs rouge et noir sont dominantes. Il y a le portrait d'une jeune fille brune au premier plan.
Leur regard est énigmatique, il nous interpelle, nous interroge : Quelle est leur histoire ?

L'une s'appelle Mari-Lou, dans Le fil de soie, et veut percer le secret de sa grand-mère Tsigane. Dans La robe rouge, il est également question d'une petite fille et de sa grand-mère, Nonna, d'origine italienne. La trame de ses deux histoires reposent sur les secrets et les souvenirs que vont révéler les grands-mères à leur petite-fille. Ses souvenirs sont étroitement liés à la période sombre de la seconde guerre mondiale. La robe rouge de Nonna met en lumière l'histoire de l'Itale fasciste de Mussolini et La fille de soie aborde le génocide des Tsiganes par les nazis.
Pas très gai tout ça, me direz-vous ! Et pourtant ces histoires non rien de larmoyantes, ni d'ennuyeuses. Elles sont racontées avec beaucoup de pudeur et de sensibilité. Elles nous remplissent d'émotions fortes, retranscrites magnifiquement par les deux illustratrices Justine Brax et Delphine Jacquot.

La robe rouge de Nonna et Le fil de soie : mes deux albums coup de coeur !La robe rouge de Nonna et Le fil de soie : mes deux albums coup de coeur !
La robe rouge de Nonna et Le fil de soie : mes deux albums coup de coeur !La robe rouge de Nonna et Le fil de soie : mes deux albums coup de coeur !

La narration laisse parfois place à des extraits de chants italien ("Bella Ciao") et tsigane ("Ederlezi"). Cela nous permet de mieux plonger au cœur d'une culture et des ses traditions. Les deux grand-mères parlent souvent dans leur langue natale à leur petite fille qui ne comprennent pas grand chose. C'est une manière de montrer la difficulté de transmettre son patrimoine, sa culture aux générations suivantes...
Pour ceux qui veulent s'immerger encore plus dans l'histoire, il est possible d'écouter sur Youtube une version du chant révolutionnaire Bella Ciao et du chant tsigane Ederlezi.

Pour de jeunes lecteurs (moins de 11 ans), il est indispensable d'accompagner la lecture de ces albums par quelques explications sur le contexte historique. Cela pourrait être l'occasion de partager ce moment avec l'un de ses grand-parents ! Pour les plus grands, je trouve que c'est une manières différentes que celle vue en classe, d' appréhender des sujets graves comme le fascisme, la résistance, l'exil...Bref ces albums sont intergénérationnelles comme leurs histoires!

Quant aux secrets révélés au fur et à mesure de l'histoire, je vous laisse les découvrir par vous même...

Dans tout les cas, vous ne pourrez rester indifférent à la lecture des ces deux albums reliés par de nombreux points communs.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article