Des cannelés aux senteurs de Noël : orange, vanille et canelle.

Publié le par Meli-Anne

Des cannelés aux senteurs de Noël : orange, vanille et canelle.

Voici la recette des célèbres cannelés bordelais que j'ai voulu revisité pour leur donner un goût de fêtes de fin d'année!

Je suis partie de la meilleure recette de cannelés que je connaisse, celle de Jean-Marie Amat et je lui ai substitué le rhum par le Grand Marnier et j'ai rajouté une note d'orange avec quelques zestes et de la cannelle en poudre. Pour une vingtaines de cannelés, il vous faudra :

  • 1/2 litre de lait
  • 250 g de sucres
  • 100 gde farine T45
  • 2 oeufs entiers
  • 2 jaunes d'oeufs
  • 1 gousse de vanille
  • 50 g de beurre
  • 10 cl de Grand Marnier
  • Quelques zestes d'une orange non traitée
  • 1 cuillère à café de cannelle en poudre

Utilisez les 3/4 du lait, la gousse de vanille ouverte et grattée, les zestes d'orange, la cannelle, le beurre, pour les mettre dans une casserole et les faire chauffer jusqu'à 84 ° (moi j'utilise un thermomètre à viande acheter chez Boulanger, c'est très bien)

Laissez refroidir et commencer à mélanger le lait restant, les oeufs entiers, les jaunes, la farine, le sucre et le Grand Marnier;

Quand votre préparation est bien lisse, ajoutez à cette pâte, le mélange lait/beurre(...).

Ensuite, il n'y a plus qu'à laisser reposer 24h au frigo.

Moi je verse la pâte à l'aide d'un entonnoir dans une bouteille en plastique, ce qui permet ensuite un remplissage des moules plus rapide.

* * *

Le lendemain, je sors ma pâte du frigo, une heure avant d'enfourner et je commence à remplir mes moules aux trois quart.

J'ai utilisé des moules en silicone et des moules en aluminium (que je graisse avec une bombe) mais l'idéal ce sont les moules en cuivre, qui, je vous l'accorde, sont plus chers et moins simples d'utilisation mais donne un résultat parfait quand on gère bien la cuisson!

Il faut préchauffer le four à 200° et une fois la température atteinte enfournée pour 1 heure. Avec mon four, je préfère baisser à 190° au bout de 10 mn pour éviter que la croûte ne se colore trop.

Je les démoule presque aussitôt la sortie du four pour garder leur côté croustillant.

L'idéal est de les déguster tièdes.

Cette revisite n'a en rien altéré le côté croustillant à l'extérieur et moelleux à l'intérieur. Seuls les effluves et le goût nous font sentir la différence avec la recette traditionnelle.

L'orange et la cannelle donne à ces cannelés un merveilleux goût de Noël avant l'heure !

Des cannelés aux senteurs de Noël : orange, vanille et canelle.
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article