Coeur de cristal de Frédéric Lenoir : "A ceux qui ont un coeur d'enfant".

Publié le par Meli-Anne

Coeur de cristal de Frédéric Lenoir : "A ceux qui ont un coeur d'enfant".

Cela faisait longtemps que je n'avais pas lu de conte mais celui dont je vais vous parler n'est pas un conte classique à proprement parler, bien qu'il en respecte toute la structure traditionnelle, il s'agit d'un conte initiatique et philosophique "pour petits et grands" comme l'annonce l'éditeur.

J'ai découvert récemment ce nouveau livre de Frédéric Lenoir, écrit dans un registre totalement différent de l'Oracle della Luna mais tout aussi réussi!

Voici la présentation du livre par l'éditeur Robert Laffont :

"Il était une fois...
Dans un royaume lointain, un jeune prince est victime d'un terrible sort : son coeur, enveloppé d'une gangue de cristal, ne peut ni vibrer ni aimer. Seul un feu d'amour brûlant permettrait de faire fondre le cristal et de libérer son coeur.
Alors qu'il est en âge de se marier, et malgré tous ses efforts, aucune femme ne lui inspire cet amour. C'est ainsi qu'il décide de partir sur les routes du monde, à la recherche de celle qui le délivrerait du maléfice. Semée de bien des obstacles, sa quête l'amène à méditer sur le sens de la vie, mais aussi à découvrir le redoutable secret qui pèse sur sa naissance.
"

Mon avis

Ce livre se lit d'une traite, le style est simple, fluide et la trame respecte bien celle d'un conte. On y rencontre des géants, une magicienne, un scarabée qui parle...Jusque là rien d'extraordinaire pour ce genre de récit, me direz-vous. Pourtant, impossible de rester indifférent à ce conte. Certains n’apprécieront pas ce côté simple, épuré de toute sophistication littéraire et sans grand argumentaire philosophique. Et puis, il y aura ceux qui, comme moi, ont sûrement gardé leur coeur d'enfant et à qui ce conte va apporter une grande bouffée de sagesse et d'optimisme! Je pense que ce livre peut être lu dès 7-10 ans et les magnifiques illustrations d'Alexis Chabert qui accompagnent l'histoire ne peuvent qu'attirer les enfants. Elles semblent intemporelles et leur ton pastel leur donne une grande douceur.

Coeur de cristal de Frédéric Lenoir : "A ceux qui ont un coeur d'enfant".

On sent bien que Fréderic Lenoir s'adresse davantage à un jeune lectorat. Les concepts philosophiques tels que l'amour, la mort, la justice, la liberté, le sens de la vie y sont traités de manière romancée. On est loin des lourds manuels de philo de terminale! Le message que veut faire passer l'auteur est limpide : il faut accepter la souffrance, ouvrir son coeur et surtout aimer la vie. En début de chaque chapitre, une phrase est mise en exergue. Il s'agit d'une citation simple, facile à retenir mais avec un sens profond. Par exemple, celle du chapitre 4 m'a marquée :

"Ne donne à personne le pouvoir de te rendre heureux ou malheureux"

L'histoire en elle-même ne m'a pas captivée même si il y a quelques rebondissements et une ébauche de dramaturgie. Ce qui rend ce livre précieux, c'est la sagesse, la spiritualité qu'il renferme pour un peu qu'on sache aller au-delà des évidences et creuser plus en profondeur les thèmes de l'histoire. Sans dévoiler la fin, je fus surprise de lire un conte où pour une fois il n'y a pas de réel "méchant". Une malédiction peut cacher autre chose et tout ne se résout pas par le biais de forces magiques. J'ai apprécié que la fin ne soient pas figée, qu'il n'y ait pas l'annonce d'une vérité absolue. C'est au lecteur de poursuivre la réflexion une fois arrivé à la dernière page.

Dans ce conte, c'est la bonté, la compassion et l'amour qui sont les éléments moteurs. Frédéric Lenoir nous éveille et nous fait prendre conscience de l'importance de s'écouter soi, son intuition, son coeur. Avec ce conte, il sème des graines de sagesse mais c'est à nous de les faire cultiver et croître!

Pour poursuivre ce cheminement, je vous propose quelques lectures connexes tout aussi spirituelles et remplis de sagesse :

  • Le Petit Prince d'Antoine de Saint-Exupéry
  • Les Philo-fables de Michel Piquemal
  • Calme et attentif comme une grenouille de Eline Snel
  • L'Ethique, Spinoza
  • L'âme du monde, Frédéric Lenoir

Commenter cet article